Les Initiés du Pouvoir Index du Forum


Aldarin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Initiés du Pouvoir Index du Forum -> Aux origines, et plus encore. -> Présentation de votre personnage.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aldarin
Alliés

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2008
Messages: 126

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 06:38 (2008)    Sujet du message: Aldarin Répondre en citant

De solitaire à grégaire

Première partie


"Qui es-tu pérégrin?" Encore cette question. Je vais finir par perdre mes moyens.

"Ta réponse est dans ta question vieil homme. Pourquoi me le redemander encore et encore?" demandai-je d'un ton presque colérique. Pourtant l'aîné n'a rien fait de mal.

"J'entends encore malgré mon âge avancé jeune elfe! J'entends les ragots des auberges de la capitale. On parle d'un certain Aldarin qui aurait abattu à lui seul deux démons du fléau qui hantent les Terres fantômes."

"Alors saches grand-père, que je suis cet elfe." Ma voix change un peu et je daigne regarder tout ce qui reste de ma famille.

"Viens t'asseoir fils." L'aîné me fait signe de prendre siège. J'accepte finalement. Cela devait bien faire vingt bonnes minutes que je scrutais l'horizon de par la fenêtre de la demeure familiale.

Je revois un peu mon père à travers le vieil elfe. Je croise les bras et fixe la table en attendant sa prochaine réaction.

"Aldarin, tu suis l'ancienne voie. Je ne puis t'aider sur cette voie, je suis forestier moi aussi, mais maître tireur. Pas un tueur."

"Je ne suis pas un tueur grand-père!" rétorquai-je en frappant la table de mes poings. "Je survis! Voilà l'astuce en ces temps troubles grand-père! J'ai survécu quand on scinda notre capitale! Je survivrai!"

- Il y a survivre et il y a vivre! Penses-y! Tu es jeune et assoiffé de pouvoir. Contrôle ta soif et tes émotions.

- Je suis calme!

L'ancêtre a raison malgré ma réplique un peu prompte. Je me dois de contrôler, mais chaque fois que je me rappelle ce terrible jour, mes émotions prennent le dessus. Je revois encore mon père et ma mère tombés sous la magie noire des démons du fléau. Mes soeurs pourfendues par "je ne sais trop quel" autre démons... Après cette tragédie, il ne me restait plus que ce vieux grand-père perdu dans ses théories de sagesse et un jeune frère adoptif que je préfère oublier pour l'instant.

"On me dit aussi que tu as rendu la liberté à ton brumoptère. C'est vrai?" me redemandais le vieil homme.

"Zoltys était un brave. Le félin qui me suit est un soldat. Malgré le fait qu'il soit un peu plus fragile, sa férocité combiné à sa rapidité sont des atouts indéniables."

"Il a un nom?"

- Non, pas encore. Il est un peu jeune et un peu désobéissant par occasion mais il est ce que j'attends d'un familier.

- Seul, même avec ce félin, tu n'es rien. Tu n'es qu'un elfe de sang. Nos seigneurs ont prêté allégeance à la Horde non pas pour survivre, mais pour vivre. Tiens-toi le pour dit. Imites nos grands seigneurs, jeune pérégrin, et trouves des gens qui ont des motifs semblables aux tiens. Tu cesseras de survivre et tu ré-apprendra à vivre.

Je comprends maintenant pourquoi il m'avait envoyé ce parchemin plus tôt dans la semaine. Il dit avoir entendu des ragots dans les auberges, mais j'en doute. Ce vieux traqueur a dû suivre ma piste et m'observer de loin pour mieux me comprendre. Ma mère disait parfois: "Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait." Le savoir et la connaissance sont souvent les augures de la puissance. "Je suivrai ton conseil grand-père. Aurevoir." Je sortis un peu comme j'étais entré, rapidement, en en route une dernière fois pour les Terres fantômes. Mon félin sorti des buissons et me suivait à vive allure. Son regard était fixé sur un point précis de l'horizon. Comme s'il pouvait lire mes propres pensées. Direction sud: Mortholme.
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Juil - 06:38 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aldarin
Alliés

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2008
Messages: 126

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 20:31 (2008)    Sujet du message: Aldarin Répondre en citant

De solitaire à grégaire

Deuxième partie

"Holà mon frère!" Un jeune magicien que je connais bien m'interpelle juste avant la Malebrèche. De ceux que je nomme "porteur de tissus", les mages, sauf quelques exceptions, sont ceux pour qui j'éprouve un peu de difficulté à fréquenter. Pour moi, ce sont une bande de perdus dans leurs bouquins.

"Alandel! Où te cachais-tu joli coeur?" que je demande au jeune maître.

"Nulle part. On te dirais prêt pour la guerre. Où vas-tu?"

- Mortholme jeune mage. Tu as encore des livres à étudier avant de me suivre là.

- Je n'avais pas l'intention de te suivre mon frère. J'ai juste surpris un étrange crieur publique et je croyais bon t'en faire part.

Pour une des rares occasions, un mage venait de capter mon attention. Pas une fausse attention qui donne l'impression que l'on écoute son interlocuteur tout en songeant à autre chose, mais ma réelle curiosité. Le ton de voix d'Alandel est ma foi révélateur.

"Que disait ce crieur?"

"C'était l'un des nôtres, un sin'dorei. Il recrute pour une guilde du nom des Initiés du pouvoir. Ses conditions ne sont pas très exigeantes, tout ce qu'il cherche, ce sont des gens motivés. Je te sais motivé grand frère! Quand tu as une idée derrière la tête, rien ne t'arrête!"

- Il a un nom ce mage?

- Il disait se prénommer Matory.

Je regarde vers le sud. Le félin lui n'a même pas daigné regarder mon frère par adoption. Alandel fut trouvé non loin des Hinterlands par mes parents lors d'une de leurs chasses. Un bébé abandonné dans ses langes qui ne donnaient aucun indice sur sa véritable origine, si ce n'est que l'un des deux parents devaient être de sang noble. Les couvertures étaient ornées de fines broderies et de perles. Il arrive parfois qu'un noble et un roturier s'éprennent l'un de l'autre, mais lorsque l'union donne lieu à une naissance, cet enfant est parfois mal vu. C'est ce que mes parents croyaient pour mon jeune frère. Lui aussi, un peu par la grâce des choses, réussi à survivre lorsque le fléau détruisi une partie de Lune d'argent.

"C'est grand-père qui t'envoie?" Voilà mes doutes qui se confirment. Le vieux forestier a dû aussi mettre Alandel sur mes pas, question de vérifier mes allées et venues.

"Euh..." fait Alandel. Je viens de le prendre par surprise, c'est évident. "En quelque sorte oui..."

"C'est toi qui a traficoté l'histoire sur la mort de Lurzan et Putrepoing?" redemandais-je un peu plus sévèrement.

"A peine..." répond le magicien en regardant le sol.

"De toute façon, une fois qu'ils tombent, ils reviennent par les ziggouraths des Terres Fantômes. Ce sont deux esprits trop perturbés pour être renvoyés définitivement aux enfers dont ils proviennent. Toi aussi devra les combattre un jour où l'autre."

"Je m'en doute Aldarin. Pardonnes moi." me répond-il un peu piteusement.

"Regardes moi dans les yeux sin'dorei quand je t'adresse la parole!" ordonais-je à mon frère.

"Oui m'sieur!" Alandel retrouve son ton amusé et curieux. Jouer aux soldats quand nous étions gamins était son jeu favori.

"Si tu revois ce mage avant moi, dis-lui que je suis intéressé par son offre."

- Chef, oui chef!

- Dis-lui aussi qui je suis, ce que je suis.

- Tu es mon grand frère Aldarin! Fier pérégrin de Lune d'argent, défenseur de la capitale des Sin'dorei. Ton arc est précis et ta lame est juste!

- Et toi tu es Alandel, brillant mage de Lune d'argent, trouvé et adopté par mes parents. Tu n'as rien d'un chasseur mais tu es voué à devnir un magistrat respectable. Tu vas me promettre deux choses pendant mon absence.

Alandel fronce les sourcils. Il est brillant oui et très éveillé. Je sais qu'il se doute déjà de ce que je vais lui dire. "Vas-y!" me dit-il nonchalamment.

"Premièrement, tu diras à grand-père d'arrêter de me traquer comme un cerf."

"Ça marche!" répond Alandel qui sourit finalement.

"Deuxièmement, tu vas cesser de fréquenter cette assassine du nom de Xaïna!"

"Je préfère le terme rogue ou voleur! Ce n'est pas une assassine!" me dit le magicien en changeant de ton.

"Je ne lui fait pas confiance mon frère. Je ne sais pas ce qu'elle attends de toi, mais si tu ne veux pas cesser de la fréquenter, aies au-moins l'obligeance d'être prudent quand tu es en sa compagnie."

"Xaïna a promis de m'aider pour trouver mes origines ELLE! Elle peut facilement se camoufler pour aller voir les registres de la capitale pour que je puisse enfin savoir qui je suis vraiment." Le ton du mage est à son tour colérique et ténébreux. C'est ce côté des mages qui me laisse un peu avec un certain arrière goût.

"Pourquoi ne pas simplement demander l'accès? Pourquoi dois-tu le demander à une voleuse et le faire en agissant en hors-la-loi?" Voilà ce que je ne comprenais pas chez mon cadet.

"On me l'a interdit avant même que je demande l'aide de la guilde des voleurs! Voilà pourquoi! Même notre sage et vénéré forestier de grand-père ignore la raison!"

Le mystère de mon cadet. Il a une gueule à pouvoir séduire n'importe quelle femme de Lune d'argent et même des autres races. Il a assez d'intelligence pour pratiquer la magie et percer bien des mystères et pourtant, le seul mystère qu'il voudrait élucider, met des obstacles infranchissables à chaque fois qu'il tente de le percer.

"J'ai mérité ta colère Alandel. Pardonnes-moi. J'ai d'autres soucis. Je te promets que si je joins les rangs de la guilde de Matory, d'essayer de me renseigner sur tes origines. Sûrement que ce mage a accès là où toi, on te l'interdit pour une raison plutôt obscure."

"C'est parce que je viens des terres non loin des Hinterlands qu'on me l'interdit?" demande Alandel.

"Qui sait, peut-être. J'ai eut ouïe-dire qu'il y avait là un bastion d'elfes qui ose encore se faire appeler "Haut-Elfes". Si tu es issus de l'un de ces elfes, les magistrats de Lune d'argent y voient là une certaine menace.

"Je suis Sin'dorei! Comme toi Aldarin!"

"Tu es Sin'dorei mon frère jusque dans le fond de ton âme et je le sais!"

"Groaaarrrr!" fait mon félin en pointant les morts-vivants de la Malebrèche.

"Tu as raison mon ami, on réclame des têtes aux Terres-Fantômes et tu as soif de combattre!" Je souris à ce fier soldat qui pointe ses oreilles un peu partout, toujours aux aguets et prêt à combattre.

"Comme le disent nos nouveaux alliés de la Horde: Force et Honneur!" Alandel se tient au garde-à-vous et frappe son coeur de sa main droite.

"Force et Honneur!" que je réponds en imitant le geste de mon mystérieux petit frère.

Je salue une dernière fois Alandel et prends la route des Terres fantômes. Je pars avec l'idée de rencontrer soit Matory, soit un des membres de sa guilde. Le seul nom de cette guilde évoque mes ambitions. Si les hauts dirigeants de Lune d'argent désirent retrouver leur gloire d'antant, il en est de même pour nous, pérégrins. Lune d'argent retrouvera sa notoriété d'autrefois, peu importe ses allégeances, peu importe ses façons. Nous sommes Sin'dorei, plus communément appelé: "Elfes de sang".
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Aldarin
Alliés

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2008
Messages: 126

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 05:08 (2008)    Sujet du message: Aldarin Répondre en citant

De solitaire à grégaire

Troisième partie

Je ne compte plus le nombre de jours depuis lequel j'ai prouvé ma valeur en temps que Sin'dorei. J'ai chassé aux côtés des membres de cette guilde et je m'y sens parmi les miens. Je suis toujours le pérégrin, le traditionaliste elfe de sang qui suit la voie des chasseurs. J'ai nommé mon félin "Zaran". Sa ténacité m'étonne encore. Il est un peu fragile encore, mais j'entrainerai cette bête à devenir l'extension qui complète tous les chasseurs, peu importe leur race.

Malgré les tensions entre Horde et Alliance, je me suis aventuré dans bien des contrées, souvent sous le contrôle de l'Alliance. J'ai pénétré dans des donjons en compagnie le plus souvent, de celle que je surnomme en secret: "La chasseresse aux démons". Non pas parce qu'elle chasse les démons, mais bien parce qu'elle les contrôle. Qillian de son prénom, une démoniste de Lune-d'argent, a su me faire tirer le meilleur de moi-même. Elle aussi est membre des Initiés du Pouvoir. Je n'aimais pas les porteur de tissus, mais avec le temps, je me suis habitué à cette démoniste. Elle est semblable à moi... Ses démons la protègent et elle lance des sorts couverts par ses serviteurs. J'ordonne à mon familier d'attaquer et je le couvre de mes flèches. Elle le fait en tissu, je le fais en cuir. Son ordre que je trouvais mystique devient de plus en plus clair maintenant. Les démonistes ont une soif naturelle de pouvoir, ils ont leurs raisons qui leur sont propres pour choisir cette voie de la magie et lorsqu'ils combattent, ils imitent les chasseurs.

J'ai rencontré celle que l'ingénieur surnomme: "La Dame de Fer". Carangil est une paladin, fière Sin'dorei, assoiffée de pouvoir à sa façon. Sa beauté est typique, les paladins ont tous un certain charisme presque inexplicable. J'oserais dire sans me tromper que Carangil pourfends le coeur des hommes de deux façon: de sa beauté et de son épée. J'ai aussi fait la rencontre d'une grande Pérégrine, une chasseresse qui elle aussi vient de Lune-d'argent. Silencieuse pour la plupart du temps, Sibyle s'exprime mieux avec son arc et son épée. C'est elle qui nous aida dans le gouffre de Ragefeu à sortir victorieux.

Pour en revenir à "L'ingénieur"... Comment dire, je ne l'aime pas plus que ça. Quelque chose est louche chez lui. Nous ne savons presque rien de lui. C'est un chasseur, un elfe de sang, mais par ses façons, je vois qu'il a oublié ce que veut dire "Pérégrin". Lui aussi a choisi le félin comme familier, mais il a été dompter un léopard des neiges à Dun Murogh, territoire de la capitale des Nains de Forgefer. C'est pourtant un belluaire accompli, un ingénieur de profession qui sait tirer le meilleur de ses talents et qui à sa façon, arrive à ses fins. Il a plusieurs contacts chez la Horde et un contact chez l'Ordre des Voleurs de notre capitale. Je ne l'ai jamais entendu prononcer son nom, mais il le surnomme simplement: "Le corbeau". Aldamir est pourtant membre de notre guilde et je sens sa soif comme nous tous.

Justement, parlant de voleur, un de nos voleurs actifs est un orc. Borghot de son prénom. Je n'en sais pas beaucoup sur lui, si ce n'est que pour un orc, il a du savoir vivre! Discuter avec cet individu est un charme et un elfe de sang ou une autre race que les orcs peut facilement oublier le fait que Borghot est un orc, tout ce qu'il y a de plus orc!

Je pourrais passer ainsi tous les membres de cette guilde, mais ce sont ceux que je connais le mieux pour l'instant. Je vais fermer cette page de journal personnel ici. Journal que mon grand-père et mon jeune frère m'ont suggéré de tenir. Je dois admettre que je ne suis plus le solitaire que j'étais et que même ce bout de papier m'aide à oublier ma solitude.
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:59 (2018)    Sujet du message: Aldarin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Initiés du Pouvoir Index du Forum -> Aux origines, et plus encore. -> Présentation de votre personnage. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation