Les Initiés du Pouvoir Index du Forum


Hagaille d'heyrùn

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Initiés du Pouvoir Index du Forum -> Aux origines, et plus encore. -> Présentation de votre personnage.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
haganne
Sages

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2008
Messages: 18
Localisation: Fossoyeuse

MessagePosté le: Ven 6 Fév - 18:19 (2009)    Sujet du message: Hagaille d'heyrùn Répondre en citant

Je suis né dans une terre autrefois appelée Les Terres Rouges où humains et elfes vivaient en heureuse compagnie. Ce lieu n'existe plus à l'heure où j'écris ces lignes. Mon peuple était composé pour la plus part de guerriers peu versés dans les arts de la magie, mais malgré les différences entre les deux races, bon nombres de sang-mélés virent le jour sur nos terres.
 
Mon nom "Vrai" est seul connu par mon Maître mais sachez que mon nom de clan était Hagaïlle d'Heyrùn, fils aîné de Shaïdanne d'Heyrùn et de sa femme Beylä. Ma mère me mit au monde par une nuit d'orage et mes parents m'appelèrent naturellement Haganne, déformation de Hagaïlle, plus formel, ce qui signifie orage en rune. Je nacquis au bord de la mort, étranglé par le cordon ombilical. Le Shaman de mon village y lut des présages de grande magie et demanda à mon père de lui confier mon enseignement. Mon père dans sa fierté de guerrier me destinait au même chemin que lui. Il refusa donc pour mon

malheur.
 
Aussi je commençais l'apprentissage de l'art guerrier sans grande conviction dès mon plus jeune âge. Mon corps était malingre. J'encaissais malgré tout les coups sans rechigner pour ne pas faire perdre la face et tout honneur à mon père. Mais je sentais bien en moi quelque chose de différent.
- Mon père comme j'aurais aimé être aussi droit qu'une lame, aussi froid qu'un assassin, aussi impitoyable que votre hache!


Je continuais malgré tout sur le chemin que mon père avait tracé pour moi bien qu'il fût évident
que la Nature avait déjà choisit pour moi une autre voie.
A 13 ans je subis la cérémonie d'entrée dans l'âge adulte. Après avoir jeuné 5 jours, les anciens
lavèrent mon corps, le parfumèrent, et à l'aide de peignes d'os tracèrent de profonds tatouages rituels calligraphiés par notre chaman. Mes dents furent ensuite limées et mon crane rasé. Après une mort tout aussi rituelle, les femmes du village me firent renaître à grand renfort de transes et de pleurs.
A l'issu de ce "passage", je fûs immédiatement marié à la fille d'un chef de clan voisin. Je recevais

pour toute gratification le titre honorifique de Grand Raven, ainsi qu'une épouse laide comme un chien de 10 ans mon ainée, et un magnifique louveteau gris que je nommais Pertho, cadeau de mon père. Mon histoire aurait pu s'arrêter là mais non...

Quelques temps après cette cérémonie, des phénomènes étranges ont commencé à se produire. Des choses prenaient feu dans ma hutte, la foudre tombait autour de moi alors que le ciel était d'un bleu pur, des langues de flammes précédaient mes pas sur les chemins, des ondes de chocs assommaient mes partenaires de combat, les armes se brisaient sur un bouclier invisible dans un grésillement comique. Je sentais de plus en plus dans mon corps le picotement de la magie. Elle coulait en moi comme une rivière, longeait mes os, s'écoulait de moi comme une source intarissable. Mais sans enseignement, dans un déferlement de flammes et de mana, le pouvoir consuma mon corps dans d'atroces souffrances. Ma vie humaine s'arrêta là, carbonisée.

J'emportais avec moi outretombe quelques souvenirs chers à mon coeur : mes courses et mes jeux avec Pertho, la grande succube que j'invoquais bien malgré un soir et qui m'initia à la douleur et au
plaisir, le visage baigné de larmes de ma mère quand j'expirais dans ses bras, la peau brûlée.
Puis le néant, le rien, le chaos, l'obscurité partout, des cris de déments, des ombres, des frolements,

un repos qui ne vient pas, une faim qui me tord de douleur, mon âme déchirée et perdue.

Un souffle d'éternité plus tard, ma nuit éternelle s'illumine de runes anciennes. Elles m'attirent comme un papillon une flamme. Alors dans un déluge de magie noire, je reprends corps sur un autel baigné de sang. Mes yeux morts s'ouvrent sur une voute ou s'anime l'ombre du Maître Liche qui m'a rappelé. Commencent alors pour moi des années d'enseignement, de servitudes et de tortures. Le Maître allait me modeler, m'apprendre les arts noirs, à dompter le mana, lui donner forme. J'appris aussi la magie ancienne, des rituels sanglants et puissants au prix de bien des souffrances.

A l'issu de cet apprentissage je me levais pour rejoindre ses armées et marcher au côté du Fléau. Mon chemin fût très vite jonché de cadavres et de bien des horreurs dont j'étais l'auteur. Je ne ressentais rien. Aucune pitié, aucun regret ne venaient troubler mon repos. Aucune larme ne coulerait plus jamais de mes yeux et de mon coeur vide.

Mais une nuit je fis une rencontre décisive qui allait changer ma morte de vie d'esclave et mon apparence. Cette apparition me sut me convertir à sa cause. Elle m'en apprit le grand Projet ; la grande Peste auquel je participais humblement. Cette vierge salvatrice s'appelle Sylvanas. La Dame noire.
Depuis cette rencontre je hante les contrées avec le crane rasé et mon visage sanglé de cuir, signe d'une allégeance toute personnelle à Sylvanas. Je lui serais fidèle jusqu'à ce que mes os ne me portent plus et que je repose enfin parmi les miens.


Sur mon visage s'enroulent les tempêtes et les noirs desseins. La nuit et les démons sont mon monde et sans maîtrise le pouvoir n'est rien.

Vous connaissez la suite. Mais l'histoire ne fait que re-commencer...

 
_________________
Hagaïlle d'Heyrùn
Sans maïtrise, la puissance n'est rien.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Fév - 18:19 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Initiés du Pouvoir Index du Forum -> Aux origines, et plus encore. -> Présentation de votre personnage. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation